Modica



Avec ses origines très anciennes, la ville de Modica était la capitale d'un ancien et puissant Comté dont le territoire au Moyen Age s’étendait jusqu’à les portes de Palermo. La ville était un centre commercial et agricole prospère où les communautés de Juifs, Arabes, Normands et les Espagnols ont vécu ensemble en paix jusqu’à le ‘400. Reconstruite après le séisme de 1693, Modica était autrefois traversé par des canaux et des ponts qui l’ont rendue l'une des villes les plus fascinantes d'Italie. La ville était, en effet, à la confluence de deux fleuves, Pozzo Pruni et Janni Mauro (aujourd'hui à sec), qui ont formé le lit de Modica, devenu plus tard l’actuel Corso Umberto I. Grâce à la source Fontana Grande, parmi les plus considérables qui naissaient dans la zone de Modica, on construisit 23 moulins à eau, qui malheureusement aujourd'hui n’existent plus dans le territoire de Modica. Du ‘400 au début du ‘900, Modica a été la quatrième ville plus grande de la Sicile par nombre d’habitantes et par l'importance politique; sa vivacité culturelle est due à la présence d'institutions d'enseignement ecclésiastiques et laïcs qui en ont fait un centre prestigieux des étudies.

Actuellement divisée en trois parties, la ville de Modica présente un beau centre-ville historique, caractérisé par nombreuses maisons adossées les unes à côté des autres, souvent extensions de grottes anciennes. Apparemment, ils étaient 700, en effet, les grottes habitées depuis la préhistoire. Caractérisée par une installation médiéval, la vieille ville (qui d'aujourd'hui c’est Modica « bassa ») est un charmant dédale de maisons, petites rues et longs escaliers, construites autour de la colline du Pizzo. Le style prédominant est le baroque tardif, postérieur au séisme catastrophique de 1693 qui a touché plusieurs villes du Val di Noto. Grâce à son patrimoine historique et architectural, la ville de Modica a été reconnue patrimoine mondial de l'Unesco en 2002.

Célèbre pour son chocolat épicé, qui est produit selon une ancienne recette des Aztèques, Modica est très apprécié pour ses excellences gastronomiques, parmi lesquelles l’huile de Frigintini, l’un des premiers d’Italie pour son parfum fruité. La crème glacée artisanale de Modica a trouvé aussi sa significative reconnaissance : Modica est, en effet, l’une des « Città del Gelato Italiane » (« Villes Italiennes de la Glace »).

Monuments d’intérêt

  • Duomo di San Giorgio
  • Duomo di San Pietro
  • Chiesa di Santa Maria del Gesù
  • Chiesa di San Giovanni Evangelista
  • Palazzo della Cultura e Museo Civico
  • Chiesa del Carmine
  • Chiesa di San Domenico, ex convento e Cripta
  • Chiesa di Santa Maria di Betlem
  • Portale de Leva
  • Convento dei Cappuccini e Chiesa di San Francesco
  • Santuario della Madonna delle Grazie
  • Palazzo Polara
  • Palazzo Napolino-Tommasi Rosso
  • Casa natale del poeta Quasimodo
  • Palazzo degli Studi
  • Teatro Garibaldi
  • Palazzo Grimaldi
  • Castello dei Conti
  • Torre dell'Orologio

Sites archéologiques

  • Chiesa rupestre di San Nicolò Inferiore
  • Cava Ispica
  • Cava Lazzaro
  • Cava dei Servi

Opération en cours...